L'Oeuvre : un roman à clés ?

Introduction :

On s'est interrogé sur l'identité de Claude. Quel peintre se cache sous Claude ? Cette question permet de réfléchir sur la part de réalité et de fiction dans la création romanesque.

I- Les peintres qui ont inspiré le personnage de Claude

Les peintres nommément cités dans le roman sont Delacroix, Courbet et Ingres

a) Cézanne

La publication de L'Oeuvre a terni une amitié de 40 ans entre Zola et Cézanne

Comme Cézanne, Claude a passé son enfance en Provence à Plassans où il était lié d'amitié avec Sandoz (Zola)

Comme Cézanne et Zola, Claude connaît des années difficiles à Paris au début de sa carrière.

Les premières toiles de Cézanne ont été refusées au salon. Il a été reçu au salon officiel en 1882 comme élève de Guillemet

Jugements de Zola sur l'oeuvre de Cézanne

1877 : "les toiles si fortes de ce peintre peuvent faire sourire les bourgeois, elles n'en indiquent pas moins les éléments d'un très grand peintre. Le jour où Paul Cézanne se possédera tout entier, il produira des oeuvres tout à fait supérieures".

1880 : "M.Cézanne, un tempérament de grand peintre qui se débat encore dans ses recherches de facture."

1896 : ..."les parties géniales d'un grand peintre avorté".

Cézanne, à la lecture de L'Oeuvre s'est reconnu à travers le personnage de Claude et n'a pas apprécié d'être décrit comme un génie avorté, un peintre impuissant.

b) Manet

Zola : "le coeur le plus net, celui qui a montré la personnalité la plus fine et la plus originale"

Manet a fait le portrait de Zola et l'illustration de Nana

On peut penser au tableau de Manet Le Déjeuner sur l'herbe qui fit scandale et le rapprocher du tableau Plein air de Claude également refusé au salon officiel

c) Monet

Comme Claude, Monet fait des recherches sur les variations de la lumière. Il peint des séries : la Cathédrale de Rouen, les Meules et plus tard, les Nymphéas.

La dernière toile de Claude peut faire penser aux Déchargeurs de charbon de Monet

d) autres peintres : école d'Argenteuil de Bennecourt

Pissaro, paysagiste "un des trois ou quatre peintres de ce temps"

Fantin Latour : Zola est présent dans sa toile Un Atelier aux Batignolles

Bazille, voir la toile L'Atelier de l'Artiste

mais aussi Jonkind, Renoir...

et dans la dernière toile symboliste de Claude, Gustave Moreau "la troisième (femme), toute nue, à la proue, d'une nudité si éclatante qu'elle rayonnait comme un soleil."

En réalité, Claude est un personnage composite qui s'inspire de la réalité mais demeure un personnage de fiction.

II - Personnage de fiction

a) le fils de Gervaise

Il est le fils de Gervaise et de Lantier (L'Assommoir), le frère d'Etienne (Germinal) et de Jacques (La Bête Humaine) le demi-frère de Nana.

Il est un personnage zolien marqué par son hérédité, il est un génie névrosé

"... l'inconnu héréditaire qui parfois lui rendait la création si heureuse et d'autres fois l'abêtissait de stérilité."

"... le déséquilibre des nerfs dont il souffrait, le détraquement héréditaire qui pour quelques grammes de substance en plus ou en moins, au lieu de faire un grand homme allait faire un fou."

b) le mythe de l'artiste incompris

Zola s'inscrit dans une tradition littéraire et artistique

voir Baudelaire - Verlaine - Nerval, Van Gogh...

Le roman de Zola peut être rapproché d'autres oeuvres

Le Chef d'oeuvre inconnu de Balzac

Le Portrait ovale d'E. Poe

c) Le double de Zola

dossier l'Oeuvre

"avec Claude, je veux peindre la lutte de l'artiste contre la nature, l'effort de la création dans l'oeuvre d'art, effort de sang et de larmes pour donner sa chair, faire de la vie. En un mot, j'y montrerai ma vie intime de production, ce perpétuel accouchement si douloureux..."

Conclusion

La création romanesque mystérieuse alchimie entre la vie et l'imagination.

Plan de l'étude

Retour accueil lettres