Les Jeudis chez Sandoz

  juillet 1862 novembre 1866 novembre 1876 commentaire
habitat rue d'Enfer ; le petit logement au 4ème se composait d'une salle à manger, d'une chambre à coucher et d'une étroite cuisine... aux Batignolles, rue Nollet : petit pavillon - petite maison de travail et d'espoir, vaste à côté des greniers de jeunesse, égayée déjà d'un commencement de bien être et de luxe appartement rue de Londres. Sandoz reçoit en jaquette, Henriette en robe de satin noire ; vieux meubles, vieilles tapisseries, bibelots, lampes de vieux Delft embourgeoisement de Sandoz après les premiers succès littéraires
participants Sandoz - Claude - Mahoudeau - Fagerolles - Gagnière - Jory - Dubuche (arrivé en retard) Henriette et Pierre - Claude - Jory - Gagnière - Mahoudeau - Dubuche (arrivé vers 11h) - Fagerolles (arrivé en retard, parti en avance)
Henriette et Pierre - Claude et Christine - Jory et Mathilde - Mahoudeau - Gagnière - Fagerolles excusé - Dubuche absent (maladie de sa fille) la présence des femmes ; le lâchage de certains
menu raie - aucun raffinement - vin au litre mouillé de beaucoup d'eau - gigot - morceau de brie bouillabaisse - civet de lièvre - volaille rôtie - fromage - vin de Bourgogne - biscuit potage - rouget de roche grillés - filet aux cèpes - raviolis - gélinottes - salade de truffes - caviar - kilkis - glace pralinée - fromage - fruits - pâtisseries - vin de Bordeaux - Chambertin - vin mousseux Zola et la bonne chère
atmosphère gaieté - fraternité - enthousiasme - espoirs - idéal - être en bande, tous amis, tous vivant de la même idée - marcher au feu ensemble malaise ; "il les sentait changés ; des vides paraissaient se faire entre eux ; alors Claude sentit quelque chose se rompre. Aujourd'hui la bataille commençait ; la fissure était là, la fente à peine visible qui avait fêlé les vieilles amitiés jurées." débandade :"c'était le sauve qui peut, les derniers liens qui se rompaient dans la stupeur de se voir tout d'un coup étrangers, la vie les avait débandés... Ah ! la bande lamentable, quel bilan à pleurer après cette banqueroute du coeur." les rivalités, les jalousies - l'évolution différente des êtres, les réussites et les échecs, les trahisons, le réalisme et l'idéal

Plan de l'étude

Retour accueil lettres